Ça y est, on a enfin fait notre première randonnée: La savane des pétrifications. Direction le sud, du côté de Sainte-Anne et de la Grande Anse des Salines pour découvrir une Martinique époustouflante. On est parti tôt, enfin pas assez. La savane est un endroit aride, dépourvu d’ombre pendant pas mal de temps. Il est donc recommandé de la faire tôt avant que le soleil ne tape trop fort…

Pour y aller, prenez la direction de la Grande Anse des Salines. Une fois arrivé, longez le chemin rocailleux sur votre gauche jusqu’à un petit rond point. Continuez sur ce chemin jusqu’à votre arrivée au parking de la Terre des Salines. C’est ici qu’on dépose la voiture pour commencer la randonnée dans le fond, au niveau de la barrière. C’est parti pour 2h A/R. Dépaysement garanti!

On y est, le chemin est plutôt simple. Ne vous inquiétez pas. Tout d’abord, on traverse une petite forêt bordée par l’Anse à Prunes, un cadre idyllique. Suivi sauvagement par une sécheresse totale! Quelques rochers et un petit pont marquent le début de la savane des pétrifications. C’est magique. Les derniers cocotiers laissent place aux cactus et autres herbes.

Petit à petit, le sol devient marron, le vent est de plus en plus fort, on est complètement ailleurs. Surtout, quand vient enfin la Pointe d’enfer. Un endroit qui nous rappelle d’autres destinations. Bref, c’est un moment où le temps s’arrête, où les eaux violentes se jetant sur les rochers montre la force de la nature, c’est l’heure d’un bon bol d’air. La route, toujours aussi simple se continue, toujours en longeant la côte. On arrive d’abord sur la plage situé derrière l’Anse Trabaud. Un mélange de bleu, de couleur sable et de turquoise la forme. Avec un peu de chance, comme nous, vous serez seul au monde.

Passez cette anse, on reprend un peu de végétation avec un parcours entre arbres à liane et feuillage. Cela ne dure que quelques minutes avant de tomber nez à nez avec un panneau vous indiquant 2 directions. À gauche, le parking de l’Anse Trabaud et la suite de la randonnée vers la baie des Anglais et anse Michel pour ceux qui veulent continuer. À droite, la plage de l’anse Trabaud. Allez d’abord à droite pour contempler une plage à perte de vue, elle vaut le coup. (Pour les flemmards, elle est accessible en voiture).

 

Ça y est, on l’a fait. Enfin, petit conseil, ne pensez pas au retour quand vous y arriverez. Car il sera entre 12h et 14h et le soleil est plutôt batard à ces heures. Crème, crème, crème!