On attendait Tulum, c’était un peu LA destination que l’on voulait faire.. Et on ne le regrette pas. On ne sait pas où regarder tellement il y a de trucs à faire, mais c’est bien connu, on aime aussi ne rien faire. Bref, c’était notre destination idéale. Voici donc 4 jours au paradis.

image

image

Tulum est divisé en 2 parties, la pueblo (le centre) et la zone hôtelière qui est située en bord de plage. Les 2 sont séparées d’une quinzaine de minutes en vélo (3km), une route super facile ! Car oui, ici on peut tout faire à vélo facilement. Cette ville est poussée à fond sur l’écologie et le respect de la nature. Vous aurez donc droit en zone hôtelière à la bougie après 21h dans certains hôtels, des matériaux en respect avec la nature et j’en passe. Tout ça à prix d’or si vous voulez rester sur la zone hôtelière. Les prix ici sont nettement plus chers qu’ailleurs SAUF si vous restez dans la pueblo, plus abordable et bien sur, plus authentique. On a d’ailleurs quelques bonnes adresses à vous partager si vous voulez manger typique pour quelques pesos.

Bon, après cette petite explication, commençons par le logement. Voici un endroit magnifique situé dans la Pueblo. Les chambres sont spacieuses et toutes mimi et le décor est incroyable. Le petit plus ? Il vous donne des vélos 🙂 On vous laisse découvrir les photos :

LiveTulum
LiveTulum
LiveTulum
LiveTulum

Avant de vous parler des activités, car il y en a pas mal… Voilà quelques adresses pour bien manger, sans se ruiner ! Le top et bondé : Antojitos la Chiapanecas. À 7$M le tacos, vous ne trouverez pas mieux et c’est super bon. On dirait même, trop bon !

Sur la plage, allez au moins voir la deco du Posada Margherita, un endroit superbe ! Sinon, testez le Restorare, un endroit végé qui vaut le détour. Pour la petite info, Tulum étant bobo, il y a pas mal de trucs végé. Vous en trouverez d’autres dans la Pueblo aussi, comme le Hoja verde.

MG_2402.JPG
Posada Margherita
Posada Margherita
Posada Margherita

À part ça, que faire ? Vous pouvez aller glander sur la plage, comme à l’hôtel Amansala par exemple où ils ont de magnifiques fauteuils avec une vue incroyable sur la mer des Caraïbes. Il ne faut pas avoir peur de s’introduire dans les hôtels, du moment que vous consommez, ils ne vous diront rien !

MG_2414.JPG
Amansala

MG_2418.JPG

Ensuite, visitez les cenotes bien sur ! 80% d’entres elles se trouvent dans le Yucatán et Tulum se situe à côté de quelques sympatoches. La plus connue, la Gran Cenote, se rejoint facilement en vélo. Elle ferme à 16h45 et regorge de monde. Si vous voulez l’avoir pour quasi vous tout seul, faites comme nous. Allez-y 1h avant la fermeture 🙂 Comptez 150$M/pers. La deuxième, c’est Dos Ojos, paraît que c’est super aussi mais on n’a pas eu le temps.

Le deuxième jour, on s’est chauffé Ruines + plages. Les ruines sont vraiment belles et la photo carte postale que tu en sortiras vaut encore plus le coup. Il faut compter une petite matinée pour les visiter et on peut facilement y accéder en vélo depuis la Pueblo comme depuis la zone hôtelière. Ce sont les seules ruines maya qui ont été construites au bord de l’eau, ouf !

Ruinas
Ruinas

Pour notre troisième jour, on avait réservé 2j avant un tour dans la biosphère de Sian Ka’an, protégée au patrimoine mondiale de l’UNESCO. On a choisi un tour opérateur français et ce fut un excellent choix vu le nombre d’informations qu’il y a à apprendre. Faites un tour sur leur site : Paseo Tours. Ils partent de Playa Del Carmen mais vous choperont sans aucun problème à Tulum. C’est une excursion d’une journée quasi, où vous verrez crocodiles, dauphins, lamantins, tortues, barrières de corails, pleins d’oiseaux et la touche finale : vous mangerez du bon poisson pêché au village de Punta Allen. Tout ça dans le respect de la nature puisque les réglementations de visites sont très strictes et vous ne pourrez pas faire ce que vous voulez. Sachez aussi qu’il est possible que vous ne verrez pas tout puisqu’ils sont en pleine liberté forcément. Perso, on a eu énormément de chance. Faites-le, c’est ouf ! On a juste été déçu sur la barrière, rien d’extraordinaire pour la 2ème plus grande du monde.. On préférait de loin la Thaïlande ou l’Australie 🙂

Sian Ka'an
Sian Ka’an
Sian Ka'an
Sian Ka’an
Sian Ka'an
Sian Ka’an
Sian Ka'an
Sian Ka’an

Nous voilà à notre quatrième jour, où l’on fout rien ! On a juste décidé de louer une voiture à partir de demain pour s’éloigner vers l’état de Chiapas avec un petit détour vers Cobà, un autre site maya qui se trouve un peu en dehors de Tulum (il est aussi accessible par bus depuis Tulum). Bref, on est parti pour plus de 2000km d’asphalte ! C’est ça la vie. Si vous voulez un petit aperçu de pourquoi il faut faire Cobà, la voilà et surtout, allez-y tôt pour être seul au monde 🙂

MG_2718.JPG

MG_2690.JPG

 

A plus.