Si il y a bien 2 choses à absolument voir en Indonésie, ce sont ces 2 volcans. Mais, il y aura un rythme à suivre pendant presque 72h et bien sur, quelques milliers de mètres à grimper. Prêt ?

MONT BROMO

D’après tous les blogs de routard, le mont Bromo est un des volcans les plus difficiles à rejoindre pour les touristes. La raison ? Une espèce de « mafia » prête à tout pour ramener du fric et vous emmener dans le village du Mont Bromo. On vous explique tout !

Tout d’abord, pour rejoindre le Mont Bromo, petit volcan toujours actif, il vous faudra prendre un train jusque Probollingo pour après rejoindre le village de Cemoro Lawang, jusque-là, facile !  Ensuite, pour certains ça devient compliqué.. Pour nous, ça a été comme sur des roulettes, enfin presque ahah. Dès votre arrivée à la gare on vous demandera si vous allez au Bromo ! Un bus local (5.000Rp/pers) vous dira qu’il vous déposera au terminal de bus pour ensuite monter vers le village.. Mais nooon, il y a de fortes chances pour que vous finissiez dans une agence de voyage. No streeeess, c’est « normal » ! On vous demandera alors 35.000Rp/pers pour prendre le minibus jusqu’au village. Premier problème : Vous ne monterai pas tant que le minibus n’est pas rempli mais ça va assez vite !

Si on vous dit qu’il faut booker absolument un hôtel depuis l’agence car tout est complet en haut du village, c’est faux à tous les coups. Nous, tout était vide. Bien sûr, au plus tard vous arrivez au pire c’est (Nous sommes arrivé à la gare à 16h – 16h30), comptez +/- 1h30 pour y arriver. Une fois en haut, on vous demandera encore de payer des cacahuètes pour que le bus puisse rentrer dans le village. Ils ne perdent pas le nord ahah. Choisissez votre hostel, les mieux situés étant prêt de l’hôtel Cemara Indah (2 hostels proposent des nuits à 150.000 négociable) et dormez ! Enfin.. Jusque 04h.


Et oui, si vous voulez apercevoir un magnifique lever de soleil sur le Mont Bromo, il faudra se lever tôt. Vous aurez alors 2 choix pour monter le Bromo (2700m) : En jeep (50.000Rp/pers + entrée du Bromo) et finissez avec tous les touristes OU l’option gratuite : la marche. Si vous êtes prêt à marcher une bonne heure dans le froid (Il faut mettre quelques couches et avoir une lampe torche) et éviter tous les touristes pour vous retrouver avec seulement une vingtaine d’aventuriers comme nous.. Voici l’explication :

Au bout de la rue de Cemoro se trouve l’hôtel Cemara Indah dont je vous ai parlé plus haut, il se situe sur la gauche. La rue bétonnée elle, continue alors sur la droite (il n’y a pas d’autre issue). Prenez-là et c’est partit pour 1h de marche ! Vous traverserez alors plusieurs « View Point » que vous ne pouvez pas rater grâce à ses petites haltes café/thé. Si vous en avez le courage, montez le plus haut possible jusqu’au dernier view point, vous ne pouvez pas le louper puisqu’il a 2 petites maisonnettes en béton avec toit plat. Vous y êtes ! Plus qu’à attendre que le soleil se lève et contempler.. Si vous voulez être encore plus seul, amusez-vous à grimper la montagne sur la droite, nous étions alors seuls et les rois du monde perchés à des milliers de mètres d’hauteur !



Voici un aperçu de ce que vous y verrez (En sachant que nous sommes de pauvres malheureux puisque la vue était brouillée par les nuages, ce qui arrive de temps en temps. Victime). En tant normal, vous n’apercevrez pas la vie en bas puisque les nuages y sont présents (il suffit de taper Mont Bromo sur Google ahah). Mais ça restait quand même très impressionnant à voir.. On se sent tellement petit !


Si jamais vous désirez aller dans le cratère même pour observer ce qui se passe dedans, c’est aussi possible ! Il suffit de partir du même hôtel cité la tantôt et descendre directement dans la caldeira (le plateau) pour ensuite marcher 30min jusqu’au pied du volcan et ensuite le monter.

Pour ensuite redescendre jusqu’à Probollingo, prenez les mini-bus le plus tôt possible (entre 08-10h).. Car après, ils ne partiront que s’ils sont remplis et si ils ne le sont pas car tout le monde est déjà partit, vous payerez le prix fort ?

Bonne chance héhé.

KAWAH IJEN

Si vous ne lâchez rien, enchaînez sur le Kawah Ijen, une des plus belles choses que nous ayons vu au monde. Pour se le farcir, il faudra faire appel à un opérateur (C’est vraiment compliqué par soi-même). On vous conseille Pepe Tours, c’est un petit jeune parlant parfaitement anglais qui fait tourner la boutique et autant vous dire qu’il est génial.  Il vous proposera un package 2D/1N pour 1.200.000Rp/2pers, négociable ! (On a payé 400.000/pers en y allant à 4).



   
  
Bref dans ce package, il viendra vous cherchez à la gare de Banyuwangi pour ensuite vous déposer dans une guesthouse. Ensuite, vers 01h du mat, c’est partit !! Direction l’Ijen. Prêt à monter presque 3.000m pour ensuite contempler les flammes bleues si connues du volcan, les mineurs qui remontent le soufre, ainsi que le lever du soleil sur ce magnifique lac situé dans le cratère ! Vous ne redescendrez pas avant 08h du mat et il fait CAILLANT. Soyez fort, c’est un moment unique au monde.

Pour obtenir de meilleurs prix, l’astuce de base : beaucoup de gens font le même tour que vous (Bromo et Ijen), soyez sociables et proposez de tout faire ensemble. Tout le monde sera gagnant dans l’histoire et en étant plusieurs, vous pourrez obtenir de meilleurs réductions.