Après 3h de train depuis Jakarta (6€/pers), vous arriverez dans la magnifique ville de Bandung.. Non, ceci est une blague, cette ville est moche. Elle est embouteillée de partout et on passe son temps à respirer une pollution monstrueuse. On le savait en même temps.


Pourquoi y aller alors ?  C’est la meilleure ville pour aller visiter le Kawah Putih, un volcan au petit lagon bleu blanchâtre magnifique et de magnifiques plantations de thés et de fraises.
NOTRE ARRIVÉE SUR PLACE

Pour commencer, rien de plus simple, une fois arrivé sur place.. On vous demandera où vous loger et si vous cherchez un hébergement, parfois vous tomberez sur des pépites (Parfois..Ahah) et d’autres fois sur du n’importe quoi. C’est ce qui nous est arrivé. Un Mi-Indien mi-indonésien a voulu nous faire découvrir son hostel, malheureusement pour lui, on ne voulait pas passer nos vacances à dormir sur des palettes en bois Ahah. On s’est donc mis à la recherche d’un autre endroit. Le Lonely planet conseille le « Kenangan Hotel », nous le déconseillons fortement ! Pour l’avoir vécu, les prix sont surfait (300.000Rp) pour ce qu’il propose et il mériterait clairement d’être rafraîchit.  On vous conseille donc de chercher du côté du nord de la gare de Bandung où se trouve une multitude d’hôtels à tous les prix (en sortant, prenez sur la gauche en direction du Hilton).

À LA RECHERCHE D’UN CHAUFFEUR

Pour visiter le Kawah Putih et tout le reste, vous aurez besoin d’un chauffeur. Difficile dans cette ville bondée. On s’est donc dirigé vers l’office du tourisme officielle située dans la mosquée principale de la ville à côté de la place de l’ « Alun-Alun ». Ajid (le nom du gars si on se rappelle bien), vous proposera d’être votre chauffeur toute une journée pour la somme de 800.000Rp (650.000Rp après négociation). Ça peut paraître hors de prix pour le pays et si de prime abord la confiance ne règne pas, on peut vous dire qu’il vaut le coup ! Il viendra vous chercher à votre hotel et vous y déposera.

KAWAH PUTIH, TEA & STRAWBERRY PLANTATION

Ça y est, jour J. Ajid vient nous chercher à 7h tapante comme prévu pour aller découvrir tout ça. Sur la route, une fois les bouchons interminable de la ville, une nature débordante remplie de rizières et de plantations de thé vous attend. Tout commencera avec le Kawah Putih où l’on vous demandera de payer l’entrée (135.000Rp/2pers). Là, votre chauffeur vous déposera à une station où il faudra empreinter un minibus local pour l’ascension du volcan.. Vous pouvez y aller avec la voiture de votre chauffeur si vous préférez, mais le prix de l’entrée ne sera clairement pas le même Ahah. Une fois en haut.. On perd les mots. Surtout, allez-y tôt. On a eu la chance d’être quasi les seuls touristes mais à notre départ, les cars débarquaient. Ah, si jamais les autres touristes asiatiques demandent une photo avec vous, n’hésitez pas. Ils ne voient jamais de touristes « étrangers » et sont plutôt heureux de nous voir. Car oui, nous sommes les seuls « blancs » dans la ville ?
 
 


TEA PLANTATION & WATERFALL

Ensuite vient directement la waterfall, une bête entrée de 5000Rp/pers et vous entrez dans un petit monde bien sympathique où les gosses s’amusent à pêcher le poisson pendant que maman le cuisine à la minute (Comptez 1h d’attente si vous voulez en manger). Vous pourrez faire une balade dans les alentours jusqu’aux plantations de thé, une vue avec un air provençale vous attend. Bien sûr, vous serez les SEULS touristes et ça c’est top.

 

STRAWBERRY PLANTATION

Sur la route du retour, nous voulions absolument visiter une plantation de fraises. On lui a donc demandé de nous en trouver une (pas compliqué). C’est là qu’on a eu notre coup de cœur de la journée. Vous pourrez d’abord vous balader entre les allées pour ensuite aller les cueillirent ou tout simplement prendre celles déjà cueillies et les acheter (50.000Rp/kg). Sauf que là, une envie de manger à débarquer et un de mes rêves s’est réalisé : manger chez l’habitant. La propriétaire nous a directement proposé de faire un Nasi goreng (riz fris) avec un œuf pour 10.000Rp, quedal ! En nous baladant le temps que le tout soit prêt, on tombe nez à nez sur une petite maisonnette. Là, avec un sourire jusqu’aux oreilles, elle nous dit que c’est sa maison et qu’elle aimerait bien qu’on la visite. On a fini par manger dans son salon avec sa petite fille et une vue imprenable sur les plantations et la montagne. Un petit paradis que je recommande à tout le monde.

Le retour, on vous en parle pas. Des bouchons, de la pollution, et une chaleur insoutenable dans une voiture avec cuir et sans airco.. Mais, ça valait plus que le coup.

À la prochaine pour de nouvelles aventures.

Next step: Jogja (Yogyakarta)