TEMPS DE VISITE: 3 à 4 jours
QUAND: En avril, la saison des vrais !
VISA: Aucun

Une ville froide qui a tout pour vous réchauffer comme nul part ailleurs, ça existe. Bienvenue à Budapest !

 COMMENT DÉBARQUER ?
Pour débarquer ici, rien de plus simple.. Prenez un vol Ryanair à bas coup et vous y serez en 2-3 mouvements. Dès l’arrivée, comme dans beaucoup des pays de l’Est, il faudra vous armer de patience car les taximens vont sont déjà prêt à vous arnaquer. Faites confiance aux compagnies officielles: Fö Taxi, City Taxi et Taxi 2000 ! Normalement, c’est un prix fixe: 5800Ft. Bon, comme nous on ne fait jamais ce qu’il faut, on s’était arrangé avec un de ces arnaqueurs, pour au final s’en tirer mieux.. À vos risques. Sinon, le bus: 320Ft l’aller, il vous déposera à Kobanya – Kispest où il faudra prendre le Metro M3 pour rejoindre le centre. Comptez 50min.

OÙ LOGER ?
On vous conseille le Bohem Art Hotel ! Juste magnifique et en plein centre (La rue principale se trouve à un coin de rue). Les Bains Gellerts se trouve quant à eux, de l’autre côté du Danube, à 10min à pied. Le Central Market Hall lui, est à 2min.

 ET ON FAIT QUOI ?
Alors là, y a du choix: Shopping, Bains, patinage, resto, nuits branchées. Y a de tout, pour tout le monde !
Le plus important, ce sont les bains je suppose.. (Et les bars hum). Alors les bains que l’on conseillera sans hésiter, ce sont les Bains Szechenyi. Le top du top, intérieur et extérieur. C’est env. 15€/pers. Short autorisé !

P1120830
Bains Szechenyi, Budapest

Bien sur, les bains Gellert doivent être pas mal.. On ne jugera pas. D’ailleurs si vous passez devant Gellert, après avoir bu une bonne eau à la buvette thermale, prenez vos meilleurs pompes et escaladez le Mont Gellert qui se trouve à côté, une vue imprenable sur Budapest vous attend tout en haut, ainsi que la Citadelle et le monument de l’indépendance. Ceci dit, le reste on s’en fou, votre guide Lonely Planet vous dira tout les trucs à faire.. Passons à ce qu’il ne dit pas !

IMG_1023
Pont menant aux bains Gellert, Budapest

À TABLE !
Oh la la, ma partie préférée ! Pour le soir, Le Zeller Bistro est sûrement la meilleure place que vous trouverez.. Mais réservez bien à l’avance, il cartonne ! Si vous avez envie d’un truc canon, mais malheureusement touristique (Attendez-vous à payer 3x plus qu’ailleurs), allez au For Sale Pub, un endroit où l’on marche sur des déchets de cacahuètes et où les murs sont remplis de post-it avec un mot des voyageur (Et oui, on en fait partie !)

IMG_1028
For Sale pub, Budapest

Sinon pour la journée, il faut tester l’incroyable Barbar Café & Chocolate, une tuerie en terme de trucs spéciaux.. Et oui, il y a aussi des alcoolisés ! Bon, et si tu en as marre de manger Hongrois.. Car la goulache c’est bon, mais y a un moment où l’on veut autre chose. Test le Burrita, un petit « fast-food » au design incroyable. Tu y mangeras vachement bien mexicain. Sinon, si tu es déjà en manque.. Une bonne saucisse hongroise te tente ? Les meilleurs se trouve chez Belvarosi Disznotoros, un boucher traiteur par comme les autres.

ON A SOIF & ON VEUT SORTIR.
Alors là, tu tombe dans la bonne ville. Ici, c’est un paradis. La ville du Budapest est surtout connue pour ses Ruine bar. Le principe ? Des maisons, entrepôts, vieux magasins désaffecté appartenant à un proprio qui n’en fait rien. C’est là qu’un architecte débarque et propose en attendant d’en faire un bar. Et là.. Magie. Alors, le plus connu: Szimpla Kert, mais une simple recherche google t’en donnera des dizaines ! Et si après, tu veux bouger ton corps, on te conseille 2 endroits de ouf: Otkert, un bar-discothèque où les hypsters, artistes et un peu tout le monde en faite se retrouvent. C’est L’ambiance sera de mise, tu peux être sur.  Envie de plus chic et plus hype ? Le fameux Hello Baby, le son est d’enfer, la clientèle plutôt propre et l’endroit magnifique. Bon teuf !

IMG_1053
Szimpla Kert ruin pub, Budapest