20120302-212916.jpg

Les journées avancent à grand pas..
Après avoir été visité le Koala Hospital, un endroit magique, unique au monde, où les koalas sont pris en charge, soignés, réeduqués, etc.. par des personnes agées.
On a vraiment été touché par l’histoire d’un koala, qui aujourd’hui se retrouve qu’avec une patte arrière, mais, vit parfaitement bien ! Il a malheureusement été renversé par une voiture, et les « soigneurs » n’ont pas eu d’autre choix que de l’amputer. Directement après l’amputation, le miracle de la vie a fait qu’il a pu directement grimper aux arbres héhé, un soulagement !
Aujourd’hui, il est devenu un pensioné de l’hopital, et vie sa vie à fond 🙂

Mais, une chose qui nous a choqué, c’est de savoir que pour faire tourner cet hopital, il faut chaque année, un fond de 100.000$, qui NE sont PAS financé par le gouverment !!
Alors qu’en Australie, tu peux voir des pubs partout : Sauvegardez la beauté de l’Oz, aidez nous, etc etc..

C’était donc.. Plus que touchant.
Mais, fini les visites, la route, et tout le tralala. Retour au sérieux : Back to Sydney ! Objectif : Vendre le van, trouver un logement.. Le tout, en peu de temps (Limite impossible !)

ARRIVÉE A SYDNEY :
Premier jour, on fait un petit tour du marché des vans, voir ce qui se passe. On remarque directement que cela ne va pas être facile, car la rue « connue » pour la vente de van, a été tout simplement bannie par la police.
Résultat : Tu dois vendre ton van au Lvl 2 d’un parking payant (Gros caca quoi). Mais, on a plus d’un tour dans notre sac.. Une affiche dans un backpack, encore un tour dans la ville, et, on décide de rester devant le parking, en posant tout simplement des affiches for sale sur le van.
ET BAAAM, le lendemain, 2 appels, des gens qui ont vu notre annonce sur un site web.. Ce qui donnera au final : une dispute entre eux pour qui l’achète. Que du bonheur 🙂

20120302-213029.jpg

Directement, on envoye un mail à notre agence de voyage pour avoir un vol plutôt, c’est fait, ce sera le 20 mars.

Ensuite, Le van vendu, on a négocié pour y rester une dernière nuit dedans, le temps de trouver un logement.
Facile? Tu paaaarles.. En plein weekend d’une des plus grandes Gay Pride du monde, tout est full !!
Surtout, quand on apprend le lendemain à 09h du matin (On devait donner les clefs du van vers 11h) que l’appart qu’on avait trouvé, n’est plus dispo.. On se regarde : On est SDF? Je crois.. Ah ok.

Maaiiiiiis noooon, au taquet tarlidada, il nous reste 2h pour trouver un logement, et Sydney, c’est énoorme 🙂
C’est donc à 10h30 qu’on trouve une chambre, pas très belle, qui sent le bof, mais, elle est libre, a un frigo, un evier, et juste à côté, cuisine et douche. Parfait.

Enfin, un logement, c’est sympa, Sydney aussi, mais c’est HORS DE PRIX. Une fois de plus, on décide donc de se regarder : Changement de vol? Oui. On envoye un mail à l’agence, qui n’avait pas encore confirmer le vol du 20 de son côté (Merci le décalage horaire, qui nous a aidé sur ce coup..) et Hop, un autre vol de trouvé : DEPART LE 08 MARS 2012 !!!

On spend donc nos derniers jours chez les Kangourous. Prochaine étape : BANGKOK.

Hope to heard you soon.
See you guys.